loophole

BACKGROUND

48h. C’était le temps impartie pour réaliser un court-métrage de A à Z. Nous sommes Vendredi il est 18h00, je suis au Kino Kabaret et je griffonne sur un papier les premières idées qui me viennent en tête. Le genre ? Le style ? Nombre d’acteur ? Le Lieu ?

0H00 – Toujours rien. J’en discute avec ma moitié, quelques idées emergent. Enfin je vais me coucher, comme on dit: « La nuit porte conseil ». Et en effet au matin, je parviens a trancher, je fais des choix. Dans ma tête le déroulé du film commence devenir limpide.
14h00 – Je revêts l’habit de Directeur de Casting, je n’ai qu’un seul personnage mais autant qu’il soit bien joué.
14h30 – C’est décidé, Irina jouera le rôle. Suite à cela, j’appelle un ami, il me prête généreusement son appartement.
17h40 – J’ai trouvé tout mon staff, il ne manque plus que quelques objets. Je donne quelques directives et nous nous donnons rendez-vous pour 21h00.
C’est l’heure, le tournage se lance dans le contre la montre.
09h00 – Je suis de retour au basecamp, tout s’est bien déroulé, le montage est en cours, les plans me plaisent, malgré la précipitation.
13h00 – Le court-métrage, mon premier court-métrage est sur un clé USB. Je ne le verrais pour la prochaine que ce soir sur un Grand écran. Je peux souffler. 48h c’est court, mais tellement enrichissant.

Back

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!

Share